Les 5 premiers pas pour atteindre ses objectifs

noter se objectifs

Nous voici sur la route vers notre liberté, on est motivé et on veut le rester. Oui, mais qu’est-ce qu’on veut ? Quels sont nos buts ? De quelle manière devenir libre ? Voici comment je procède pour ne pas être dérouté et ne jamais lâcher mes objectifs de vue.

1/ Définir précisément ce que l’on veut atteindre

Pour savoir où l’on va, il faut une vision claire et précis. Peu importe le chemin emprunté, si l’on ne sait pas où on va, ou simplement vaguement il va être difficile d’atteindre ses objectifs.

Si je me dis “Je vais passer mes vacances en loire atlantique” c’est un bon début, on sait où l’on veut aller, cependant on pourrait très bien aller dans la campagne de Mayenne ou dans le centre-ville de Nantes. Ce sont deux types de vacances complètement différentes et les routes à emprunter ne sont pas du tout les mêmes.

Le cerveau à besoin d’un point d’arrivé. Plus il sera précis et plus il pourra se concentrer dessus. Il sera finalement attiré par celui-ci.

On peut vouloir plusieurs choses, c’est tout à fait normal. L’inconvénient de notre cerveau est qu’il fonctionne bien mieux quand il travail une tâche à la fois. Pour vos objectif à court terme, je vous conseillerai de vous focaliser sur un objectif à la fois, il sera accessible plus rapidement.

2/ Objectif no limite

Beaucoup de personne se limite dans tous les domaines, pourtant nous sommes tous capable de grande chose. Si les personnes comme Elon Musk, Henry Ford ou encore Bille Gates ont réussi à faire d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est que tout est possible. Ce sont des personnes comme tout le monde et ils réussissent là ou beaucoup ne s’aventure pas.

Leurs vies ont toujours été rythmées par une envie et un objectif précis, par exemple Elon Musk s’est toujours intéressé à l’écologie, il a toujours voulu changer la tendance que prenait le monde. Maintenant le voilà à construire des véhicules électriques et offre plusieurs innovations à ses concurrents pour leur permettent eux aussi d’avancer dans cette direction.

Les seules limites que l’on a, ce sont celles que nous nous mettons. Quand vous réfléchissez à vos buts, laissez vous la liberté de rêver comme quand l’on est enfant, vous pouvez les accomplir.

3/ Bien se connaître

Maintenant que l’on sait ce que l’on veut et que nos objectifs sont tout tracés, nous allons déterminer le point de départ.En reprenant l’exemple précédent, si nous voulons aller à Nantes ou en Mayenne, le chemin est différent. Mais il est d’autant plus différent en fonction de là où on se trouve actuellement, il y a peut-être des chemins plus rapide que d’autres.

Bien se définir

En reprenant l’exemple précédent, si nous voulons aller à Nantes ou en Mayenne le chemin est différent. Mais il est d’autant plus différent en fonction de là où on se trouve actuellement, il y a peut-être des chemins plus rapide que d’autre.

Nous devons définir qui l’on est maintenant sans se voiler la face sans non plus se dénigrer, il faut garder une attitude positive en faisant ressortir les bons côtés sur lesquels on peut s’appuyer pour aller de l’avant.

Je ne peux pas dire « Je suis grand, fort beau intelligent, parfait », ce serait mentir (bien que ?). Aujourd’hui, je sais que je suis déterminé, que j’ai de bonnes connaissances de l’informatique, que je suis à l’aise en société, que je travaille pour un patron dans une large entreprise, cela m’apporte beaucoup de connaissance et va m’aider pour la suite. Je suis également autodidacte, j’aime beaucoup me former, lire, apprendre de nouvelles choses au quotidien et aider les gens. Voilà qui je suis pour faire bref.

C’est à vous !

Maintenant, c’est à votre tour, décrivez le plus possible votre situation actuelle en s’appuyant sur les points positifs, j’ai été très bref. Écrivez ça sur une feuille ou sur un document sur votre ordinateur (je préfère le papier !!).

Cela va permettre de vous sentir bien dans un premier temps. Dans un second temps vous allez pleinement prendre conscience de qui vous êtes. Vous remarquerez également que vous avez plein d’atouts et qu’ils vous aideront dans vos futurs projets, ne laissez rien à côté. Même dans les situations que nous n’aimons pas il y a du positif. Par exemple, je n’aime pas travailler pour quelqu’un, mais ce travail m’apporte beaucoup de connaissances que je vais mettre à profit.

Plus le point de départ et le point d’arrivé seront claire notre notre esprit saura quel chemin emprunter pour accomplir notre objectif.

4/ Poser des deadlines

Stop à la procrastination ! C’est un fléau, beaucoup de personne sont comme ça. J’en faisais partie. Pour voir fleurir de nouveaux projets et qu’ils vous aident dans votre quête de liberté il faut beaucoup de rigueur. L’entrepreneur à un esprit organisé et rigoureux, rien de mieux pour cela que de tenir un planning. Que ce soit pour un petit
projet ou un grand projet à l’échelle de votre vie.

Dans l’informatique, nous utilisons divers moyens pour nous organiser et pouvoir livrer les projets aux clients. Nous découpons un projet en une multitude d’étapes et d’objectifs à atteindre, avec à chaque fois des délais défini et précis. Quand est-ce que l’on livre le logiciel au client ? À quel moment doit-on faire nos tests ? Quand est-ce que l’on valide les solutions avec le client ? Et plein d’autre question peuvent se poser.

Prenons nos vies comme un projet, quand est-ce que je veux être libre ? Il faut spécifier un terme réaliste et acceptable, ici vous êtes le seul maître à bord en fonction de ce que vous voulez faire et ce que vous allez mettre en place comme actions et objectifs.

Votre cerveau commencera à être conditionné et plus vous y penserez et plus se sera possible pour lui.

5/ La clef : répéter

La dernière étape, la plus simple et la plus longue. Il faut répéter tout ça. Si vous avez bien travaillé vous devriez avoir tout ça sur un papier ! Maintenant que l’on a défini nos points d’entrées, il faut que notre cerveau les intègre et que vos objectifs deviennent normal pour lui, qu’il considère le fait que c’est possible et qu’il est l’envie de tout faire pour y arriver.

Vous connaissez la courbe de l’oublie ? La voici :

On oublie très rapidement ce que l’on apprend. L’idée ici est de répéter chaque jour tout ce que l’on vient de voir. Le mieux est d’avoir toujours sur soit une feuille où on peut trouver qui on est, pour se rappeler continuellement qu’on est capable d’accomplir plein de chose et que nous avons des qualités pour y arriver. Ainsi que les objectifs et leurs deadlines !

Votre cerveau sera formaté pour y arriver !

La prochaine étape est de se concentrer sur vous-même. Découvre les 4 actions que je mets en place pour me sentir bien dans ma vie et booster mes résultats pour accomplir mes objectifs !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *